Vers un nouveau Contrat local de santé 

Le Contrat local de santé 2015-2017 de la ville d’Orly arrive bientôt à son terme. En octobre, les nouvelles priorités du Contrat local de santé 2018-2020 seront actées, avec l’Agence Régionale de Santé (Ars).

Sommaire : 

> Une volonté politique d’agir en matière de santé
> Qu’est-ce qu’un Contrat local de santé ?
> Retour sur 3 années de mobilisation pour la santé
> De nouvelles priorités à définir
> Les grands projets en préparation
> Un nouveau centre municipal de santé en 2020
> Quel devenir pour les Centres municipaux de santé Méliès et Calmette ?
> Quel accès à la santé sur le reste du territoire ?
> Une maison de santé pluriprofessionnelle en 2019

Une volonté politique d’agir en matière de santé

Depuis les années 1970, la ville d’Orly mène une politique de santé volontariste. En effet, la santé n’est pas une compétence obligatoire de la commune, il s’agit donc bien d’un choix politique.

Cette volonté s’est matérialisée à Orly dès 1972, avec l’inauguration du premier Centre municipal de santé, Méliès, suivi par Calmette en 1976. Au quotidien, elle se traduit aussi à travers de nombreuses actions de prévention et de sensibilisation. La ville accompagne par ailleurs les praticiens et œuvre pour une meilleure coordination entre acteurs de la santé. Elle est notamment signataire aux côtés de l'ARS d’un « Contrat local de santé ».

Qu’est-ce qu’un Contrat local de santé ?

Il s’agit d’un outil associant tous les partenaires de la santé pour déployer des solutions au plus près des besoins du territoire. Ce document présente à la fois le diagnostic local en matière de santé, les volontés politiques à l’œuvre et des projets d’actions pour les années à venir.

Retour sur 3 années de mobilisation pour la santé

Le Contrat local de santé 2015-2017 poursuivait trois objectifs principaux :

  • Améliorer l’accès aux droits et à la prévention : en accompagnant les personnes les plus fragiles, en maintenant des dispositifs de prévention et en invitant les Orlysiens à devenir acteurs de leur santé.
  • Renforcer l’offre de santé de premiers recours pour améliorer l’accès aux soins : en optimisant la place du Centre municipal de santé, en favorisant la coordination entre professionnels et en soutenant l’offre libérale pour améliorer l’exercice des praticiens et en attirer de nouveaux.
  • Améliorer la santé sur des thématiques majeures : les pathologies chroniques, amenées à se développer dans les années à venir, ainsi que la santé mentale et les conduites addictives.

Ces axes de travail s’inscrivent dans une dynamique de service public globale, partagée avec les différents acteurs de la santé, publics, libéraux et privés, dont les offres sont complémentaires pour répondre aux besoins de la population.

Depuis 2015, de nombreuses actions ont été déployées par la ville d’Orly, notamment :

  • Lancement du projet de construction d’un nouveau centre municipal de santé unique (plus d’informations ci-dessous).
  • Soutien à un projet de maison de santé pluriprofessionnelle (plus d’informations ci-dessous).
  • Aide à l’installation individuelle ou au regroupement de professionnels de santé libéraux (environ 10 professionnels chaque année).
  • Signature de conventions avec 200 mutuelles pour permettre le tiers payant intégral (part remboursée par l’Assurance maladie et part complémentaire - mise en place décalée pour le dentaire) pour tous les soins dispensés dans les Centre municipaux de santé.
  • Signature d’une convention partenariale avec l’Hôpital intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges pour permettre le développement futur du réseau de proximité (soutien des équipes locales en matière de formation, organisation de permanences…) et une meilleure articulation du parcours des patients entre soins de proximité et hospitalisation.
  • Réorganisation des horaires d’ouverture des Centre municipaux de santé en fonction des besoins identifiés sur chaque site (1h d’ouverture en plus le midi en semaine pour le CMS Calmette notamment).
  • Instauration de plages de consultations sans rendez-vous, du lundi au vendredi de 9h à13h à Calmette.
  • Mise en place d’un système de prise de rendez-vous en ligne.
  • Renforcement du dispositif de taxi social, pour permettre l’accès des personnes âgées et/ou ayant des difficultés de déplacements aux consultations intra-muros et aux services de santé hospitaliers de proximité.
  • Accès facilité aux consultations médicales pour les foyers en situation de fragilité sociale et de santé, grâce à une coordination accrue entre le Centre communal d’action sociale (Ccas) et les Centres municipaux de santé.
  • Mise en place par le Ccas d’un accompagnement social et d’aides financières pour les personnes en situation de fragilité sociale et de santé.

De nouvelles priorités à définir

Afin d’anticiper et de répondre aux besoins des Orlysiens d’aujourd’hui et de demain, la ville d’Orly a réalisé un diagnostic de la situation locale. Celui-ci avait été présenté publiquement en décembre 2017, lors des Rendez-vous de la santé. 

Ce diagnostic a permis de travailler sur un nouveau plan d’actions, qui sera matérialisé à travers le nouveau Contrat local de santé 2018-2020. Les priorités de ce nouveau Contrat local de santé seront actées, avec l’Agence régionale de santé, en octobre prochain. Elles seront ensuite présentées aux habitants dans le journal municipal Orly notre ville de novembre 2017.

Les grands projets en préparation

> Un nouveau centre municipal de santé en 2020

S’appuyant sur un diagnostic de santé local, qui offre une vision des besoins sur le territoire à court et à long terme, la municipalité d’Orly a décidé de construire un nouveau Centre municipal de santé unique.

Plus moderne, cet établissement remplacera des structures qui ne sont plus adaptées à l’accueil des patients. Il permettra en un seul lieu une meilleure prise en charge des Orlysiens, un meilleur accueil des professionnels de santé et au final un parcours de soins plus efficace. Il sera situé à proximité de la place Gaston Viens (place du Fer-à-Cheval), juste derrière le Centre culturel d’Orly. Cet emplacement stratégique a été choisi car il représente un lieu central, accessible à tous et bien desservi, notamment par le futur Tram 9.

Si la reconstruction est aujourd’hui actée, le projet doit encore mûrir et être affiné au fil des prochains mois.

Quel devenir pour les Centres municipaux de santé Méliès et Calmette ?

Aujourd’hui vieillissants, les actuels Centres municipaux de santé ne fermeront leurs portes qu’à l’ouverture effective du nouveau Centre de santé.

Pour des raisons organisationnelles et économiques, tenant compte de la fréquentation et des équipements des Centres municipaux de santé actuels, la majorité des consultations du Centre municipal de santé Méliès sera regroupée progressivement sur Calmette, avant d’intégrer définitivement le nouveau centre. Dans un premier temps, les consultations de médecine générale, d’Oto-rhino-laryngologie (ORL) et dentairesy seront maintenues. Dans un second temps, seuls les soins dentaires y resteront assurés, et ce jusqu’à l’ouverture effective du nouveau centre. Les personnes ayant des difficultés de déplacements pourront utiliser le taxi social,récemment renforcé, pour se rendre facilement au Centre municipal de santé Calmette.

Quel accès à la santé sur le reste du territoire ?

L’accès à la santé doit être appréhendé avec une vision globale, où offres de santé publiques, libérales et privées se complètent. C’est notamment dans cette optique que la ville travaille avec les différents acteurs de la santé, dont l’Agence régionale de santé, en particulier à travers le Contrat local de santé.

L’ouverture d’un nouveau Centre municipal de santé unique a été décidée car elle répond aux besoins identifiés via le diagnostic local du territoire. Ce nouvel équipement sera situéà Orly sur un emplacement central, accessible à tous et bien desservi, notamment par le futur Tram 9. Les personnes rencontrant des difficultés de déplacements pourront également toujours bénéficier du dispositif de taxi social, récemment renforcé.

Par ailleurs, plusieurs projets sont déjà en réflexion pour continuer à développer et adapter l’offre de santé sur l’ensemble du territoire. Sur le secteur Ouest, où est aujourd’hui situé le Centre municipal de santé Méliès, la ville prévoit notamment l’aménagement d’un espace médico-social accessible à tous au sein de la résidence Méliès. Sur le secteur de la Pierre-au-Prêtre, une maison pluriprofessionelle devrait également voir le jour d’ici 2019. Enfin, la ville continuera à inciter les professionnels de santé libéraux à s’installer sur le territoire.

> Une maison de santé pluriprofessionnelle en 2019

En parallèle du projet de Centre municipal de santé unique qu’elle porte, la municipalité d’Orly soutient, aux côtés de l’ARS, Valophis et Office Santé, un projet complémentaire de maison de santé pluriprofessionnelle. Situé avenue des Martyrs de Châteaubriant, au niveau de l’ancienne Maison Zackelly, ce nouvel équipement accueillera des professionnels de santé libéraux. Des médecins généralistes, podologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, infirmières et psychomotriciennes ont déjà fait part de leur intérêt. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la rénovation du quartier de la Pierre au Prêtre. La maison de santé devrait ouvrir ses portes dès 2019.

 

Logo_ARS-IDF_HD