Frelon asiatique : que faire ?

Le frelon asiatique est considéré comme un danger sanitaire de deuxième catégorie et une espèce exotique envahissante. Depuis 2016, il a conquis toutes les régions de France.

Comportement du frelon asiatique

Bien que les frelons ne soient jamais agressifs envers l’homme lorsqu’ils volent en solitaire; ceux-ci peuvent attaquer lorsqu’ils se sentent menacés, par des gestes brusques par exemple, ou si l’on s’approche à moins de cinq mètres de leur nid.
Sa piqûre, si elle est douloureuse, n’est pas plus dangereuse que celle d’une guêpe sauf pour les personnes sensibles et allergiques au venin d’hyménoptères.
De plus, ils s’attaquent en particulier aux abeilles, espèce menacée, qui n’ont pas de stratégie efficace de défense pour lutter contre le frelon asiatique.

Leur colonie a une durée de vie annuelle, ainsi, le nid ne sera pas réoccupé d’une année sur l’autre.

Identifier le frelon asiatique

Reconnaitre un frelon asiatique

Identifier leurs nids

cycle biologique frelon asiatique

De mars à juin : la reine, fécondée en fin de saison précédente, va se remettre en activité et construire son nid dit « primaire » dans lequel elle va pondre ces œufs et soigner ses premières larves qui deviendront des ouvrières adultes.
Juin à septembre : le nid devenant trop petit pour la colonie, les ouvrières et la reine vont donc en construire un autre appelé « nid secondaire » et qui sera actif jusqu’au début de l’automne.
A partir de novembre, selon la météo, le nid sera plus actif et ne sera plus réutilisé.

nid frelon asiatique

En cas de présence d'un nid sur votre terrain : que faire ?

ETAPE 1 : SIGNALEMENT

Si possible, prendre une photo du nid et l’envoyer aux référents frelon identifiés sur le site internet de FREDON Ile de France, www.fredonidf.com, afin de demander une identification de l’espèce de frelon. Attention, ne pas vous mettre en danger.

ETAPE 2 : DESTRUCTION DU NID

Faire appel à une entreprise chartée (formée et respectueuse des bonnes pratiques de destruction) dont les coordonnées sont disponibles sur le site internet www.fredonidf.com.

Si vous êtes locataire, faire appel à votre bailleur. Dans le cas d’une copropriété, contacter votre syndic

En cas de présence d'un nid sur le domaine public

Contacter le SCHS au 01 48 90 20 10.
L'année dernière, la ville a procédé à la destruction de 12 nids !