Rentrée Scolaire : toutes les nouveautés

Les années se suivent et… ne se ressemblent pas toujours ! Nouveaux rythmes scolaires, poursuite du déploiement des selfs, classes à 12 élèves, ouverture d’une nouvelle structure enfance…
Découvrez les infos clés de cette rentrée scolaire à Orly.

L’année scolaire 2018-2019 sera marquée par la nouveauté à Orly.
En maternelle comme en élémentaire, les enfants auront désormais classe 4 jours par semaine. Dans certaines écoles, les élèves seront 12 par classe en CP et en CE1. Une nouvelle structure pour l’enfance ouvrira ses portes à proximité du groupe Paul Éluard.
Et deux nouveaux selfs accueilleront les petits Orlysiens le midi à Jean Moulin et Romain Rolland élémentaires.

4 JOURS D'ÉCOLE PAR SEMAINE

Les communes ont depuis l’an dernier la possibilité d’organiser librement le temps scolaire sur 4 ou 4,5 jours pour les élèves de la maternelle au CM2. À Orly, il a été décidé de prendre le temps de consulter les familles pour choisir l’option qui corresponde le mieux à leurs souhaits.
Un questionnaire a pour cela été distribué aux parents d’élèves à l’automne 2017.
67 % des personnes qui se sont exprimées ont privilégié le retour à la semaine de 4 jours.

Conformément aux souhaits exprimés par les parents, à partir de septembre, l’organisation de la semaine sera donc la suivante : les lundis, mardis, jeudis et vendredis, les écoles maternelles et élémentaires seront ouvertes de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30. Ce qui laissera libre la journée du mercredi ainsi que le week-end.

élèves 2

LE MERCREDI, TOUT EST PERMIS

Le mercredi, les accueils de loisirs maternels et élémentaires seront désormais ouverts toute la journée. Il a été décidé de profiter de cette nouvelle organisation pour mettre en place une nouvelle dynamique et des sorties qui n’étaient pas possibles auparavant (sorties à la journée, actions suivies entre le matin et l’après-midi…). Le programme sera structuré autour de quatre thématiques : activités physiques et sportives, éducatives et ludiques, culturelles et artistiques, ou encore autour des sciences et découvertes. La qualité des activités proposées sera garantie par le label national Plan mercredi, qui permet un soutien financier de l’État en plus du financement par la ville.
Pour permettre cette nouvelle dynamique, les inscriptions se feront à présent pour la journée entière, restauration incluse. Pour les familles, cette nouveauté se fait sans surcoût.
La journée complète est en effet proposée aux tarifs de 1,69 à 9,40 € en fonction de vos revenus, soit l’équivalent de ce qui était facturé l’an dernier pour la seule après-midi du mercredi avec la cantine.

OBJECTIF 100 % DE RÉUSSITE

Autre nouveauté de cette rentrée : la mise en place dans certaines écoles de classes à 12 élèves en CP et en CE1, pour combattre les difficultés scolaires dans les secteurs les plus fragiles.
9 postes d’enseignants supplémentaires ont été attribués sur la commune. Ils permettront de constituer des groupes de 12 à 15 élèves maximum avec un enseignant, ou de 24 élèves
avec deux enseignants.
L’an dernier, le dispositif national 100 % de réussite concernait les CP situés en zone d’éducation prioritaire Rep+.
À Orly, il s’agit des écoles Joliot-Curie, Paul Éluard A et B ainsi que Marcel Cachin A et B. Les retours des enseignants et des parents sont très positifs.
Cette année, cela concernera, en plus, les CP en secteur Rep et les CE1 en secteur Rep+. À Orly, cela correspond aux classes de CP des écoles Romain Rolland A et B. Les classes de CE1 concernées sont celles des écoles Joliot-Curie, Paul Éluard A et B ainsi que Marcel Cachin A et B.

élèves 1

UN NOMBRE DE CLASSES STABLE

Comme chaque année, les services de la ville ont mené un important travail d’anticipation des effectifs, afin d’adapter au mieux le nombre de classes dans les écoles à la rentrée.
Les échanges ont été fluides avec l’Éducation nationale, qui a confirmé l’ouverture nécessaire d’une classe supplémentaire au sein de l’école Joliot-Curie élémentaire ainsi qu’une autre à Jean Moulin maternelle.

Au sein des écoles Marcel Cachin maternelle et Paul Éluard B élémentaire, où les effectifs sont en baisse, deux fermetures ont été décidées.
Ces ajustements de ce que l’on appelle la « carte scolaire » peuvent être revus et ajustés à la rentrée en fonction des effectif réels.

GRANDES VACANCES, GRANDS TRAVAUX

Durant les vacances, de nombreux travaux ont été menés dans les écoles.
Ils ont permis d’adapter les locaux aux nouveaux besoins (classes de CP et CE1 à 12 élèves dans certaines écoles notamment), d’entretenir les bâtiments et de renouveler le matériel qui devait l’être.
Au sein de l’école Joliot Curie B, par exemple, le bâtiment a été réorganisé pour mieux correspondre aux usages d’aujourd’hui : accueil de loisirs à l’étage, salles de classes et salles mixtes (pouvant accueillir à la fois les enfants des accueils de loisirs et les élèves en petits groupes lors du temps scolaire) au rez-de-chaussée.
D’importants travaux (315 000 €TTC) ont aussi été menés par le Département sur l’avenue de la Victoire. Ils permettront de sécuriser les traversées des piétons et d’apaiser la circulation à proximité des écoles Jean Moulin maternelle et
élémentaire, comme le demandaient les parents.

DES INVESTISSEMENTS POUR DEMAIN

Parce que les besoins de demain s’anticipent aujourd’hui, la ville s’est par ailleurs engagée dans un vaste plan d’investissements sur plusieurs années.
En plus des travaux réguliers menés pour entretenir les écoles, elle prévoit ainsi d’investir 46,8 millions d’euros pour moderniser et agrandir les établissements scolaires dans les 5 à 6 prochaines années. Des constructions de classes supplémentaires, de restaurants et d’accueils de loisirs sont notamment prévues.

Dès cette fin d’année, une nouvelle structure ouvrira ses portes à proximité du groupe Paul Éluard. La ville continuera par ailleurs à remettre en septembre une pochette de fournitures à tous les élèves du CP au CM2, afin d’offrir à chacun les mêmes moyens pour bien commencer l’année.

TOUS AU SELF !

self

Le succès des premiers selfs installés l’an dernier a conforté le projet de déploiement de ce type de restaurants scolaires dans toute la ville pour les élèves du CP au CM2.
Après Marcel Cachin et Les explorateurs en 2017, ce sont les restaurants Jean Moulin et Romain Rolland qui ont été aménagés cet été.
Ce mode de service permet d’accueillir plus d’enfants dans un même espace, et ce dans de bonnes conditions. Pour nos petits gourmets, cela ne représente que des avantages.
D’abord, ils ont davantage le choix dans leur menu que dans une cantine classique : deux entrées, deux fromages, deux produits laitiers. Ils sont aussi plus autonomes et ont moins la sensation d’attendre pour être servis. Le tri des déchets reste effectué par chacun à la fin du repas.