Parc Méliès : réhabiliter un riche passé pour inventer l'avenir 

La réhabilitation du Parc Méliès progresse, en ce début d’année. Les travaux doivent se poursuivre jusqu'à fin 2019 mais une étape essentielle vient d’être franchie avec l’éclaircie des peuplements d’arbres. La finalité ? Un parc préservé, plus lumineux, revalorisé, aux usages multiples et bénéficiant à tous.

Au XVIIIe siècle, le parc Méliès était un jardin « à la française » classique, ordonné selon les principes de la géométrie, de l’optique et de la perspective. Il se transforme au début du XIXe siècle, avec la période romantique, pour adopter les motifs typiques du jardin à l’anglaise. Ses espaces structurés laissent alors place au plan d’eau, à la rivière, aux bois et clairières, dont la composition actuelle est l ’héritière. Après la Seconde Guerre mondiale, considéré comme un espace naturel, le parc est laissé en l’état, sans gestion ni entretien particuliers.

Résultat, quelques décennies plus tard : malgré un espace magnifique, des allées dégradées, un parc sombre, peu fleuri, une pièce d’eau inaccessible, des entrées peu qualitatives. Une prise de conscience s’est opérée il y a quelques années de la nécessité d’entretenir ces espaces pour rendre au parc sa splendeur, restituer la biodiversité, proposer aux citoyens un lieu agréable aux usages multiples. Le projet de réhabilitation actuel du Parc Méliès, dont la maîtrise d’œuvre est menée par l’agence de paysagistes Toporama, est issu de cette réflexion. 

« La requalification du Parc Méliès lui rendra, certes, sa splendeur passée ; mais elle vise bien plus que cela, précise François Moreau, co-gérant de l’agence Toporama. Les aménagements feront de ce lieu historique un lieu de vie en interaction avec son contexte urbain, un lieu de nouveaux usages pour tous : promeneurs, enfants, sportifs, associations… ».

Préserver

Premier objectif de cette réhabilitation, en lien avec l’héritage historique : préserver les tracés et maçonneries patrimoniales du parc. Pour cela, le mur d’origine sera restauré, le grillage remplacé par des grilles plus qualitatives, la passerelle romantique restaurée. Les nouvelles allées adopteront un tracé et un gabarit inspirés de la composition d’origine. Enfin, des portillons seront ajoutés pour mieux contrôler les entrées et sorties. Pour une sécurité renforcée, dès l’été prochain le parc sera fermé la nuit.

Recomposer

Autre étape symbolique, menée en janvier et février derniers, l’éclaircie des peuplements d’arbres. Aucun arbre n’est abattu à l’aveugle. Des études ont été menées de façon conjointe par le paysagiste et l’écologue sur les charmes, ifs, marronniers, sureaux, érables sycomores et tilleuls qui peuplent le parc, et sur la manière de les préserver. Seuls sont supprimés – les critères sont précis - les éléments dangereux ou malades ; puis ceux dont l’abattage est nécessaire pour recomposer le paysage et renouveler la végétation.

« Cette opération, explique François Moreau, apportera à elle seule de nombreux effets : avec le passage de la lumière, les strates végétales vont se diversifier, la biodiversité augmenter. Chacun pourra prendre le soleil et profiter de la lumière sur le plan d’eau. Ces coupes vont offrir une nouvelle respiration au Parc, le rendre plus agréable, plus sain, plus riche. »

RETROUVER DE LA LUMIÈRE EN CRÉANT DE NOUVELLES CLAIRIÈRES

AVANT (entrée avenue de la victoire)

entrée avenue de la victoire avant

APRÈS (entrée avenue de la victoire)

Les plantations d'arbustes, rendues possibles par un apport de lumière au sol, faciliteront la nidification de passereaux. La palette végétale s’enrichira d’espèces prairiales, de lisière et de sous bois.

entrée avenue de la victoire après

Retrouvez plus de vues avant / après en fin d'article.

Revaloriser

La réhabilitation s’attachera ensuite, à partir de l’été 2019, à revaloriser la rivière et la pièce d’eau. Aujourd’hui, la circulation insuffisante de l’eau empêche le développement de la biodiversité. Les travaux viseront à un meilleur fonctionnement hydraulique de la rivière (variation des profondeurs, création de cascadelles…). L’oxygénation et la dépollution qui en résulteront résoudront ces dysfonctionnements.

Revaloriser la pièce d’eau, c’est également permettre au public l'accès à cet espace, assaini et embelli. Sur la rive est, la berge sera retravaillée en pente douce et végétalisée pour être accessible. Interface entre milieu aquatique et milieu terrestre, la berge accueillera ainsi quantités d’espèces. Les promeneurs profiteront davantage de la pièce d’eau grâce au nouveau peuplement arboré : plus visible, plus lumineuse, elle sera plus agréable.

Inventer les usages

Enfin, le travail portera sur la composition de l’espace et la re-création d’usages. Objectif : faire du parc un lieu de vie essentiel aux Orlysiens. Le long de l’enceinte du Parc, la ceinture végétale, séparant l’espace naturel de l’espace urbain, sera reconstituée. Pour fleurir les espaces, des espèces ornementales d’arbres, d’arbustes ou d’herbacées, ainsi que des « corbeilles » de fleurs, seront introduites dans des espaces lumineux, en cohérence avec le paysage d’ensemble. 

Des ruches dans le Parc Méliès ? Une promenade en barque, le dimanche ? Du jardinage participatif ? Vous ne rêvez pas ! Ces idées, comme beaucoup d’autres, sont à l’étude et pourront être développées une fois le parc et ses espaces réhabilités. C’est ainsi que nous le voulons: réhabilité, il sera l’héritier de son riche passé et le lieu où s’inventent ensemble les usages de l’avenir.

Aperçus avant/après du projet de réhabilitation

FAIRE DU GLACIS DU CHÂTEAU UN JARDIN DE FLEURS 

Le château sera mis en valeur grâce à une perspective retravaillée, à des abords dégagés.

AVANT 

glacis méliès avant

APRÈS

 

glacis méliès apres

RETROUVER DE LA LUMIÈRE EN CRÉANT DE NOUVELLES CLAIRIÈRES 

De nouvelles clairières permettront de retrouver de la lumière. L’aire de jeux pour enfants sera requalifiée, rendue plus accueillante.

AVANT (aire de jeux d'enfants)

aire de jeux enfants avant

APRÈS (aire de jeux d'enfants) 

aire de jeux enfants apres

REDONNER UNE RESPIRATION AU BASSIN
AVANT 

bassin avant

APRÈS

bassin après

RESTITUER LES DEUX GRANDES PELOUSES

Les deux grandes pelouses vont être préservées, restituées, ensoleillées. 
AVANT 

GRANDES PELOUSES avant

APRÈS

GRANDES PELOUSES apres

VALORISER LE CHÂTEAU
AVANT 

valoriser chateau avant

APRÈS (visuel 1/2)

valoriser chateau apres

APRÈS (visuel 2/2)

valoriser chateau apres1